Préparer le sol
octobre 25, 2020
Attaques contre l’intégrité
novembre 8, 2020

Le mécontentement et la convoitise

« Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain, tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni rien qui appartienne à ton prochain » (Exode 20 : 17)

Etes-vous satisfaits de votre vie ? Etes-vous contents de votre parcours professionnel ? De votre conjoint ? Du foyer que vous avez choisi ? Est-ce-que vous jouissez pleinement de cette étape de votre vie grâce aux bénédictions que vous avez reçues ou bien vous vous comparez aux autres et vous succombez à la jalousie et à l’apitoiement sur vous-mêmes ?

Presque toute le monde éprouve parfois du mécontentement et aurait aimé avoir une vie différente. Malheureusement, le mécontentement mène souvent au péché lorsque nous commençons à désirer ardemment des choses qui ne nous appartiennent pas et nous cédons à la convoitise, à la cupidité et à l’envie. La convoitise dit : «Si seulement j’étais à sa place ou j’avais sa carrière, son conjoint et son style de vie, je serais heureux. Si seulement, si seulement, si seulement… » Mais ces désirs ne mènent qu’à l’apitoiement sur soi et à la misère.

Notre culture encourage l’accumulation de richesses matérielles afin de mettre fin à notre misère. Mais Jésus nous dit le contraire: «  Puis il dit à tous : Gardez-vous avec soin du désir de posséder, sous toutes ses formes, car la vie d’un homme, si riche soit-il, ne dépend pas de ses biens » (Luc 12 :15).  Si notre valeur personnelle est basée sur notre titre, nos capitaux propres ou notre adresse, nous ne serons jamais contents et satisfaits.

Prière : Seigneur, aide-moi à réaliser que ma valeur personnelle ne dépend pas de ma richesse ou de la ville où j’habite. Pardonne-moi pour toutes les fois où j’ai convoité ce que les autres possédaient. Je prie au nom de Jésus. Amen.