Une place à la table de Dieu – Michael Youssef

Enseignez bien vos enfants- Michael Youssef
novembre 26, 2018
Atteindre l’objectif de Dieu – Michael Youssef
décembre 26, 2018

Une place à la table de Dieu – Michael Youssef

Votre conjoint accroche la dernière guirlande, l’odeur de pain d’épice flotte dans l’air, et la sonnette retentit à nouveau alors que les derniers invités arrivent.

La famille tout entière est réunie, prête à célébrer Noël. Il n’y a qu’un problème. Personne n’a parlé de l’invité d’honneur. Personne n’a mentionné le nom de Jésus. Personne ne l’a célébré. Personne ne l’a adoré. Peut-être ne l’avez-vous même pas invité ?

LA BONNE NOUVELLE DE L’ÉVANGILE

Dès le début, quand le Fils de Dieu est descendu du ciel pour vivre parmi nous, il n’y avait pas de place pour lui. Ce n’est pas par accident si Jésus, Marie et Joseph se sont retrouvés dans une étable. Cela faisait partie du plan de Dieu : « La vierge sera enceinte, elle mettra au monde un fils et on l’appellera Emmanuel, ce qui signifie “Dieu avec nous” » (Matthieu 1 : 23).

Quand Dieu décida d’envoyer son Fils sur la terre – une décision que les prophètes avaient annoncée des milliers d’années auparavant – il savait que le trône aurait éloigné Jésus du peuple qu’il allait servir. Jésus n’est donc pas venu tel un roi ou un homme riche. Au contraire, il a quitté la splendeur céleste pour devenir l’un de nous, tout ça pour nous sauver. Il est entré dans un monde pécheur comme un bébé innocent et sans péché, né d’une vierge – un bébé qui a tout changé. Il a lancé cette invitation : « Venez à moi » (Matthieu 11 : 28). Et il l’a fait parce qu’il nous aime (voir Jean 3 : 16).

ACCEPTEZ L’INVITATION DE DIEU

Tout comme le monde n’a pas laissé de place au Sauveur ce premier Noël, beaucoup d’entre nous font de même aujourd’hui. Nous avons peut-être reçu l’invitation de Dieu, mais nous ne sommes pas de la partie. Nous ne lui avons pas fait de place dans notre vie. Au lieu de ça, nous laissons notre égocentrisme nous dépouiller de la joie et du contentement que l’on trouve en Christ. Nous sommes aveuglés par notre recherche des choses terrestres, et ne voyons pas à quel point nous avons besoin de Dieu et de la bénédiction de le connaître. Nous écoutons les opinions et philosophies des mauvaises personnes et les laissons influencer notre relation à la vérité de la Parole.

L’acte suprême d’amour de Dieu lors ce premier Noël soulève la question : Allez-vous faire de la place pour lui dans votre cœur ? Allez-vous prendre place à sa table?

Cette invitation est ouverte à tous. Avez-vous gardé le Sauveur à distance ? Acceptez le don du salut que seul Christ offre. Les déceptions de cette vie ont-elles endurci votre cœur ? Invitez-y-le. Le péché vous a-t-il laissé brisé et sans espoir ? Abandonnez-vous au Dieu vivant. Votre intimité avec Dieu s’est-elle éteinte à cause des préoccupations de la vie ? Prenez place à sa table à nouveau.

Mon ami, Jésus connaît votre nom. Il connaît chacune de vos pensées, vos désirs et vos passions. Il les connaissait avant même que vous ne soyez né, et il est descendu sur la terre pour mourir pour vous. Ne jouez pas avec votre éternité. Aujourd’hui, vous pouvez l’inviter à demeurer en vous, lui, l’invité d’honneur. Aujourd’hui, vous pouvez accepter son invitation, que ce soit une invitation à le connaître pour la toute première fois, ou à le connaître aujourd’hui mieux qu’hier.

En vous asseyant pour dîner avec votre famille, que ce Noël marque le début d’une nouvelle vie, où vous invitez Jésus à votre table, non seulement aujourd’hui, mais chaque jour. Quand vous êtes entre amis, que votre conversation soit le fruit d’un cœur qui déborde de joie en Christ. Quand vous décorez votre maison ou ouvrez vos cadeaux au pied du sapin, exprimez votre reconnaissance, car toutes bonnes choses viennent du Seigneur (voir Jacques 1 : 17).

À Noël, recentrons nos vies sur le plus merveilleux cadeau : Christ Jésus notre Sauveur, qui s’est fait chair, est mort sur une croix, et est ressuscité pour nous donner la vie éternelle en lui.

À Noël, prenons place à la table qu’il a gracieusement dressée pour nous.

À Noël et chaque jour, faisons-lui place.

Prière: Père, toi seul es digne de toute gloire, tout honneur et toute louange. Montre-moi les domaines de ma vie où je ne te fais pas place. Merci d’avoir envoyé ton Fils sur la terre payer pour mes péchés. Aide-moi à me rappeler que le sacrifice de Jésus est la raison de tout, malgré tout le tohu-bohu et l’agitation de cette saison. Que ma vie soit une offrande de reconnaissance pour ce que tu as fait pour moi. Je prie au nom de Jésus. Amen.

Facebook